Cap esthétique : comment faire pour se spécialiser ?

Est-ce que les métiers de l’esthétisme vous intéressent ? Si c’est le cas, alors vous avez certainement déjà dû envisager celui d’esthéticienne.

C’est un métier qui ne connaît pas de chômage, ou très peu, et où il est vraiment facile de trouver un emploi.

C’est vrai, vous pouvez trouver une place d’esthéticienne dans un institut indépendant, dans un salon franchisé et, si vous en avez l’envie, l’exercer en tant qu’indépendant ! Eh oui, c’est un bon moyen pour établir soi-même ses plannings, et ainsi décider du tournant que vous souhaitez donner à votre vie professionnelle.

Dans notre article, nous allons voir qu’après un cap esthetique, il est tout à fait possible de se spécialiser, afin de profiter d’une vraie valeur ajoutée. Quelles sont les spécialisations disponibles ? Nous allons vous en parler.

Comment se spécialiser lorsque l’on est esthéticienne

Nous l’avons dit, après un cap esthetique, il est tout à fait possible d’envisager une spécialisation.

Laquelle ? Plusieurs options s’offrent à vous en réalité. La première, c’est d’opter pour une formation de prothésiste ongulaire. Si la beauté des mains vous intéresse, alors cette formation est faite pour vous ! De plus, c’est une spécialisation qui est particulièrement recherchée.

Le maquillage, c’est votre passion ? Dans ce cas, n’hésitez pas à vous inscrire dans une formation de maquilleuse professionnelle, qui vous permettra de connaître toutes les techniques de make up possibles !

De la déco, et bien plus :